Banner image - Inukshuk

Bruit

La présence d’un aéroport dans une communauté a un impact positif non seulement sur la qualité de vie, mais aussi sur les opportunités disponibles aux résidents et aux entreprises. Le transport aérien facilite la capacité des entreprises d’opérer d’une manière efficace, de transporter leur personnel et leurs biens dans le monde entier et d’étendre leur portée au marché mondial. Le transport aérien offre aux individus la possibilité de découvrir de nouveaux horizons à travers le voyage à de nouveaux endroits intéressants.

Toutefois, les aéronefs font du bruit. Et comme l’Administration de l'aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa (AAIMCO) veut être un bon voisin, il cherche toujours des façons de réduire les problèmes de bruit, tout en gardant un œil sur les exigences de sécurité.

Que fait-on pour réduire le bruit?
Voici certaines mesures qu’ont mises en place l’AAIMCO et le milieu de l’aviation pour réduire le bruit des aéronefs :

  • Les arrivées et les départs sont dirigés vers les trajectoires de vol les moins perturbatrices – sans que l’on compromette la sécurité des vols;
  • Les radars et les aides à la navigation permettent de contrôler avec précision les arrivées et les départs;
  • Des systèmes de microphones portables sont disponiblesau besoin;
  • Nous travaillons avec les planificateurs municipaux et provinciaux pour coordonner le développement autour de l’aéroport dans le but de déranger le moins possible les futurs résidents;
  • Les fabricants d’aéronefs poursuivent leur recherche de techniques de réduction du bruit. Les moteurs à réaction d’aujourd’hui apportent plus de puissance pour traîner de plus gros aéronefs, et réduisent de façon considérable le bruit; et
  • Les transporteurs éliminent graduellement les aéronefs les plus bruyants de leur flotte ou procèdent à leur refonte en leur installant de nouveaux moteurs silencieux.

En vertu du programme de gestion du bruit des aéronefs de l’AAIMCO, il faut évaluer toutes les plaintes contre le bruit pour déterminer si les procédures d’atténuation du bruit ont été suivies. On signale toutes les infractions à Transports Canada, qui, par la suite, peut poursuivre l’enquête et donner des amendes en conséquence. Depuis 2004, lors de l'étude des plaintes reliées au bruit, aucune violation aux procédures d'atténuation du bruit n'a été enregistrée.

Zone d’influence d’exploitation de l’aéroport (ZIEA)
L’Aéroport international d’Ottawa a poussé un peu plus loin l’atténuation du bruit. En collaboration avec les gouvernements provinciaux, la municipalité et d’autres intervenants de la collectivité, nous avons créé la ZIEA. Cette ligne est composée des courbes de bruit de 30 NEF et de 30 NEP et tient compte des caractéristiques visibles, comme les routes et les cours d’eau. Cette zone sert à réduire l’aménagement de bâtiments sensibles au bruit, comme des logements résidentiels, des écoles et des bibliothèques, qui sont tous des victimes faciles de la pollution par le bruit.

Nous écoutons! Composez le 613 248-2023 si vous avez une question au sujet du bruit.