Banner image - Inukshuk

Message du président

Photo of Mark Laroche

Depuis le début de la nouvelle année, l’hiver nous en a fait voir de toutes les couleurs et continue à nous réserver des défis. La météo nous a donné fort à faire durant la saison des vacances des Fêtes de 2013-2014 et a eu des répercussions chez nous, dans tout le Canada ainsi qu’aux États-Unis. Étant donné que l’hiver sera avec nous encore plusieurs semaines, et qu’il est fort possible que le temps fasse encore des siennes, j’aimerais en profiter pour vous donner un aperçu du fonctionnement de nos opérations hivernales à l’aéroport.

En hiver, l’Administration de l’aéroport embauche des équipes saisonnières pour le déneigement des routes, stationnements et trottoirs côté aérogare, et les voies de circulation et l’aire de trafic, côté pistes. La sécurité est pour l’Administration et tous les partenaires de l’aéroport, la première priorité et ces équipes sont essentielles à la bonne marche de nos activités. La plupart des membres de l’équipe ont des années, sinon des décennies d’expérience en déneigement, et excellent dans leur travail. Souvent, quand une importante tempête de neige est annoncée, nous faisons appel à plusieurs équipes pour l’enlèvement, le balayage et le nettoyage de la neige. Notre priorité demeure en tout temps d’assurer des pistes sécuritaires afin de permettre aux aéronefs d’y atterrir ou d’en décoller malgré des conditions météorologiques particulièrement mauvaises qu’il s’agisse de pluie verglaçante, d’importantes chutes de neige ou d’une visibilité réduite.

Le gros de la machinerie employée par les équipes côté piste a été achetée et mise en service en 2010 et comprend des véhicules de déneigement multifonctionnels ultra performants. Ces véhicules munis d’une lame de 24 pieds et d’une balayeuse de 22 pieds de diamètre nettoient une bande de 120 à 140 pieds de largeur sur leur passage et dégagent une piste complète en 15 minutes alors qu’avec notre équipement antérieur, il en fallait 40.

Ces véhicules sont également équipés de caméras infrarouges, de systèmes de vision améliorés et de systèmes de poursuite GPS. Quand un conducteur est confronté à des rafales de neige en pleine nuit et zéro visibilité, il est crucial pour lui de savoir où il se trouve par rapport aux autres véhicules.

En hiver, les produits chimiques nous sont indispensables pour réduire l’accumulation de neige et de glace et améliorer le coefficient de frottement sur piste dont dépend l’efficacité du freinage des aéronefs. Parce qu’il est corrosif, le sel ne peut être employé sur les surfaces côté piste, mais il y a d’autres matériaux qui fonctionnement bien. C’est le cas du formiate de sodium, un agent de déglaçage de surface efficace jusqu’à - 8 oC, qui fait fondre la glace sur une surface dure. L’acétate de potassium est quant à lui utilisé comme déglaçant de surface et (ou) agent de pré-mouillage et  est appliqué en prévision d’une pluie verglaçante pour minimiser l’adhérence de la glace sur la surface. Ce dernier produit agit de concert avec le formiate de sodium et empêche la glace d’adhérer à la surface. Quand il fait trop froid pour que ces produits chimiques agissent, nous appliquons de l’abrasif gravier avec des camions épandeurs de sable. Nos équipes doivent être suffisamment prestes pour s’adapter aux conditions météo changeantes afin de veiller aux conditions de sécurité optimales de nos pistes.

Le dégivrage des aéronefs est également une opération critique en hiver et par temps froid. L’Aéroport d’Ottawa compte une installation de dégivrage qui est exploitée par Aéro Mag 2000 au nom d’un consortium de lignes aériennes et qui est responsable de l’établissement des conditions et niveaux de service requis dont elle a besoin pour assurer un service efficace. Aéro Mag est responsable de la gestion du trafic au poste de dégivrage et de l’application du liquide déglaçant et antigivrant sur les aéronefs.

Quand de mauvaises conditions météorologiques sont annoncées, l’Administration rencontre tous les intéressés – les transporteurs aériens, les compagnies de services d’escale, Aéro Mag, les entrepreneurs responsables de l’entretien de l’aéroport, les concessionnaires et tous ceux appelés à jouer un rôle dans l’exploitation de l’aéroport pour informer chacun du plan à suivre pour le retrait de l’équipement afin que nos équipes puissent aller et venir sur l’aire de trafic et en retirer la neige de la manière la plus efficace qui soit. Chaque entreprise comprend l’importance de concerter nos efforts pour composer avec le mauvais temps de la manière la plus efficace qui soit, car nous partageons le même but : permettre aux voyageurs de se rendre en sécurité à leur destination avec un minimum de retard.

Notre équipe de communications s’emploie de son côté à diffuser l’information sur l’impact qu’a le mauvais temps sur nos activités locales. Les lignes aériennes communiquent quant à elles avec leurs vols respectifs qui pourraient être affectés soit en raison du temps qu’il fait à Ottawa ou à une destination particulière. Cela dit, beau temps, mauvais temps, avant de se rendre à l’aéroport pour y prendre un vol ou y accueillir un passager, c’est toujours une bonne idée de communiquer avec le transporteur pour savoir si le vol sera à l’heure.

Nous ne sommes pas encore au bout de nos peines,  et nos équipes seront à pied d’œuvre peu importe ce que dame nature leur réserve. Pour tout ce qu’elle nous a réservé jusqu’à présent et ce qui peut nous être encore réservé dans les mois à venir, je tiens à remercier tous les partenaires de l’aéroport et nos clients de leurs efforts, et à remercier nos passagers et clients de leur patience et compréhension dans ce qui s’avère une saison difficile.

Pour ma part, j’ai hâte que le soleil printanier se pointe le nez. D’ici là, tâchons de profiter de Bal de Neige et de toutes les activités de plein air auxquelles nous pouvons nous adonner dans la région de la capitale nationale. Pour ceux et celles qui choisissent d’échapper à l’hiver en se rendant vers une destination soleil, n’oubliez surtout pas d’inclure de l’écran solaire dans vos bagages.

À tous, bon vol!
Mark

Mark Laroche
Président et chef de la direction
Administration de l'aéroport international d'Ottawa