Banner image - Inukshuk

Fin des travaux et ouverture devancée de la nouvelle piste

Date de diffusion: 
17 Août 2012 :00ampm-abbreviation am

L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa est fière d’annoncer que la réfection de la piste 07/25 a été complétée plus tôt et coûtera moins cher que prévu. Ce projet de 14 millions $ financé à même les frais d’améliorations aéroportuaires  avait été entrepris le 1er juin et devait être parachevé au début de l’automne. Grâce à un ensemble de facteurs, l’Administration pourra ouvrir la piste à la circulation aérienne dès demain, le 18 août.

La diligence et le dur labeur des équipes de travail a été le principal facteur qui a rendu possible le devancement de l’échéancier. Pour veiller aux délais établis, les effectifs de l’entrepreneur général R.W. Tomlinson Ltd. et du principal sous-traitant, Black & McDonald, et ceux de nos autres partenaires dans ces travaux, ont été à l’œuvre 16 heures par jour, 6 jours par semaine, pendant la majeure partie de ce projet.

Le dernier resurfaçage de la piste 07/25 remontait à 1994, à l’époque où Transports Canada administrait l’aéroport avant d’en confier son exploitation à l’Administration de l’aéroport, qui a vu le jour en 1997. La piste, qui était auparavant conforme aux normes de Transports Canada en vigueur, les surpasse maintenant et répond à celles de l’Organisation de l’aviation civile internationale et de la Federal Aviation Authority des États-Unis.

« Je remercie tous ceux qui ont participé à ces travaux de leur dur labeur mais aussi d’avoir compris l’importance de les mener à bien aussi rapidement que possible », a déclaré Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport. « De l’installation d’une usine d’asphalte mobile sur place, à la gestion rigoureuse du projet, nos partenaires n’ont rien négligé et ont fait un travail fantastique pour nous doter d’une nouvelle piste en mesure de desservir notre communauté dans les décennies à venir. »

« Nous sommes conscients de l’impact qu’ont eu ces travaux sur la collectivité », a souligné Gilles Lalonde, président du conseil d’administration de l’Administration de l’aéroport. « Si certains quartiers ont connu un répit du bruit des aéronefs durant l’été, d’autres quartiers y ont été confrontés. Je tiens à remercier la population de la région d’Ottawa-Gatineau, de sa patience et de sa compréhension tout au long de ce projet. »

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale.