L’ACCORD CIELS OUVERTS REND LA RÉGION DE LA CAPITALE NATIONALE ACCESSIBLE AU MONDE ENTIER

Date de diffusion: 
10 Décembre 2008 :00ampm-abbreviation am
Le 9 décembre 2008 (Ottawa) – L’Administration de l’aéroport international de l’aéroport de Canada applaudit l’accord de service aérien libéralisé qu’a conclu le Canada avec l’Union européenne (UE). L’accord, qui prévoit des objectifs progressifs visant l’atteinte d’un accord Ciels ouverts complet, permettra d’améliorer le service aérien de la région de la capitale nationale.

« Nous sommes persuadés que l’accord Ciels ouverts avec l’UE profitera à la région d’Ottawa/Gatineau en supprimant certaines restrictions de voyage et en favorisant une meilleure souplesse », a souligné Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa. « Les accords de service libéralisés créent des nouvelles possibilités de commerce et de tourisme, intensifient la concurrence du marché et, en fin de compte, facilitent les réunions entre nos voyageurs locaux et leurs familles, clients et fournisseurs partout dans le monde, en leur offrant plus de choix. »

Le nouvel accord remplace un ensemble d’accords bilatéraux qu’avait conclus le Canada avec 19 des 27 États membres de l’UE, dont bon nombre empêchaient, de par leur nature, un accès sans escale à la région. L’accord autorise dorénavant tout transporteur aérien à offrir, sans restriction, un service direct éventuel entre la région de la capitale nationale et l’UE, si la conjecture le permet.

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale.