L’ADMINISTRATION DE L’AÉROPORT D’OTTAWA RÉDUIT SES FRAIS D’AÉROGARE

Date de diffusion: 
23 Juin 2008 :00ampm-abbreviation am
L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa a annoncé une réduction de 5 % de ses frais généraux d’aérogare à compter du 1er juillet.

Face à la situation de crise provoquée par la hausse fulgurante du prix de l’essence et du ralentissement économique du Canada et des États-Unis, l’Administration de l’aéroport a décidé d’agir et de prendre les mesures qui s’imposent pour contribuer à renforcer l’industrie, en plus d’envisager d’autres façons de réduire ses frais et tarifs.

« Cette crise ne touche pas seulement les lignes aériennes, mais bien l’ensemble de l’industrie et, en bout de ligne, nos collectivités » a déclaré Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa. « Nous reconnaissons l’importance de faire notre part et nous examinerons d’autres façons de réduire nos tarifs au cours des prochains mois. »

« Air Canada remercie l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa et son président et chef de la direction, Paul Benoit, de leur leadership et de leur prévoyance en décidant spontanément de réduire leurs frais », a déclaré Duncan Dee, vice-président général Expérience client et chef des Affaires administratives d’Air Canada. « L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa établit un excellent exemple en réagissant rapidement d’une façon qui aidera notre industrie à surmonter les obstacles communs provoqués par la hausse fulgurante des prix de l’essence. Nous espérons que l’excellente annonce d’aujourd’hui amènera d’autres participants de l’industrie, y compris les gouvernements fédéral et provinciaux, à reconnaître la gravité de la situation qui menace notre industrie et à imiter les gestes décisifs de l’Administration en adoptant des mesures semblables. Au nom d’Air Canada, je tiens à remercier l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa de son initiative. »

« Nous tenons à remercier l’Administration de l’aéroport d’Ottawa pour cette réduction de frais, » a souligné Ken McKenzie, vice-président exécutif, Opérations, WestJet. « Les prix records de l’essence ayant maintenant un impact considérable sur les lignes aériennes partout dans le monde, l’Administration de l’aéroport d’Ottawa a pris les devants en reconnaissant le besoin de réduire les coûts du système à la lumière des prix de l’essence. Les autres administrations aéroportuaires établiront leurs tarifs 2009 dans les prochaines semaines; la réduction des frais à l’Aéroport d’Ottawa est donc une nouvelle opportune. Nous encourageons ces aéroports à suivre l’exemple d’Ottawa et à faire leur part pour assurer à tous les Canadiens des voyages aériens à mesure de leurs moyens. »

L ’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale.
-30-