L’ADMINISTRATION DE L’AÉROPORT INTERNATIONAL D’OTTAWA ENTAME L’ANNÉE 2005 SUR UNE NOTE POSITIVE

Date de diffusion: 
25 Mai 2005 :00ampm-abbreviation am
Le 25 mai 2005 (Ottawa) – L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2005.

Au cours des trois premiers mois de 2005, le bénéfice de 2,2 millions de dollars avant amortissement a été d’environ 22 % supérieur à celui de 2004, et a devancé les prévisions. L’amortissement a atteint 3,3 millions au cours du premier trimestre de 2005, contre 3,1 millions en 2004. Cette augmentation est attribuable à l’amortissement d’un actif plus important. Une fois l’amortissement défalqué, l’excédent des dépenses sur les revenus a été de 1,1 million de dollars comparativement à 1,3 million pour le même trimestre en 2004.

Le nombre de passagers a atteint un sommet inégalé. L’aéroport a accueilli 956 585 passagers au cours du premier trimestre, ce qui représente une augmentation globale de 8,4 % par rapport à 2004. Les statistiques sur les voyages dans tous les secteurs ont augmenté comme il suit : voyages domestiques, 8,6 %; voyages transfrontaliers, 8,7 %; voyages internationaux, 6,6 %.

L’Administration de l’aéroport est très satisfaite des résultats. « Tel que cela a été annoncé la semaine dernière, nous avons amorcé la Phase II de notre Programme d’expansion de l’aéroport et ces résultats confirment que nous sommes sur la bonne voie », de dire Paul Benoit, Président et chef de la direction.

Revenus

L’Administration a produit des revenus de 18,2 millions de dollars dans le premier trimestre de 2005, comparativement à 17,2 millions pour le même trimestre en 2004.

Les frais d’amélioration aéroportuaire se sont élevés à 5,8 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 9,4 % par rapport au premier trimestre de 2004. Cette augmentation est attribuable à l’augmentation du trafic passagers.

Les revenus aéronautiques, qui comprennent les droits d’aérogare, les redevances d’utilisation des passerelles d’embarquement et les droits d’atterrissage facturés aux transporteurs aériens, ont connu une légère hausse par rapport à 2004.

Dépenses

Les dépenses avant amortissement sont passées de 15,4 millions de dollars pour le premier trimestre de 2004 à 16 millions de dollars en 2005. La moitié de cette hausse (ou 300 000 $) est attribuable au loyer foncier qui a augmenté de 11 % au cours du trimestre, pour atteindre 3,2 millions de dollars.

Ressources en capital

Conformément au mandat de l’Administration, tous les bénéfices sont réinvestis dans l’exploitation et l’aménagement de l’aéroport, et ils servent notamment aux investissements dans les dépenses en capital pour répondre aux besoins de l’exploitation courante. Au cours du premier trimestre de 2005, l’Administration a fait des paiements comptants de 0,8 million de dollars pour les dépenses en capital relatives à l’expansion future et pour la remise des retenues relatives à la Phase I du Programme d’expansion de l’aéroport (PEA).

Les liquidités et les placements à court terme de 15,1 millions de dollars au 31 mars 2005 comprennent des placements à court terme autorisés par l’acte constitutif de fiducie. Outre ces liquidités, l’Administration a des facilités de crédit renouvelables sur 364 jours pour un total de 120 millions de dollars en vertu de conventions conclues en octobre 2001 avec deux banques canadiennes. Aucun retrait n’a été effectué au cours du trimestre.

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale. Sa nouvelle aérogare ultramoderne a ouvert ses portes le 12 octobre 2003.


-30-