L’ADMINISTRATION DE L’AÉROPORT INTERNATIONAL D’OTTAWA AFFICHE DES RÉSULTATS POSITIFS AU TROISIÈME TRIMESTRE

Date de diffusion: 
24 Novembre 2005 :00ampm-abbreviation am
Le 24 novembre 2005 (Ottawa) – Les résultats financiers de l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa en 2005 continuent de dépasser ceux de 2004.

Au cours des neufs premiers mois de 2005, le bénéfice avant amortissement a été de 8,2 millions de dollars, comparativement à 7,1 millions pour la même période en 2004. Une fois l’amortissement défalqué, l’excédent des dépenses sur les revenus a été de 1,8 million de dollars, ce qui représente une amélioration par rapport à 2,7 millions pour les trois premiers trimestres de 2004.

Le nombre de passagers continue d’augmenter dans tous les secteurs. Sur douze mois, on observe une hausse de 5,4 % en moyenne au troisième trimestre. Les statistiques sur les voyages dans tous les secteurs ont augmenté comme il suit : voyages domestiques, 3,4 %; voyages transfrontaliers, 13,6 %; et voyages internationaux, 5,9 %; ce qui représente une hausse de 5,4 % à ce jour.

« Grâce à une reprise soutenue des activités dans l’industrie, le nombre de passagers ne cesse d’augmenter », affirme Paul Benoit, Président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport international d’Ottawa. Il ajoute « À moins d’événements imprévus, nous sommes bien en voie d’atteindre, voire même de surpasser, nos objectifs financiers en 2005 ».

Revenus
Au cours des neufs premiers mois de 2005, l’Administration a produit des revenus de 54,6 millions de dollars, comparativement à 51,6 millions pour la même période en 2004.

Les frais d’amélioration aéroportuaire ont augmenté au cours de cette période et atteint 18,5 millions de dollars, comparativement à 17,5 millions pour la même période en 2004. Il en est de même pour les revenus de stationnement, qui sont passés de 5,5 millions de dollars en 2004 à 6,4 millions de dollars à ce jour en 2005.

Les revenus aéronautiques de 18,9 millions de dollars, y compris les droits d’aérogare, les redevances de la passerelle d’embarquement et les droits d’atterrissage exigés aux transporteurs, représentent une hausse de 2,4 % comparativement à 2004.

Dépenses
Les dépenses avant amortissement sont passées de 44,5 millions de dollars pour les neufs premiers mois de 2004 à 46,4 millions de dollars en 2005. Le loyer foncier payable au gouvernement du Canada a crû de 11 % et atteint 9,7 millions de dollars au cours des trois premiers trimestres de 2005.

Ressources en capital
Conformément au mandat de l’Administration, tous les bénéfices sont réinvestis dans l’exploitation et l’aménagement de l’aéroport, et ils servent notamment aux investissements dans les dépenses en capital pour répondre aux besoins de l’exploitation courante. Au cours des trois premiers trimestres de 2005, l’Administration a fait des paiements comptants de 9,1 millions de dollars pour les dépenses en capital relatives à l’expansion du stationnement étagé, qui tire à sa fin, et les travaux préliminaires relatifs à la Phase II du Programme d’expansion de l’aéroport.

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale. Sa nouvelle aérogare ultramoderne a ouvert ses portes le 12 octobre 2003.