L’AÉROPORT D’OTTAWA AFFICHE UNE AUTRE ANNÉE RECORD EN 2006

Date de diffusion: 
2 Avril 2007 :00ampm-abbreviation am
L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa a publié aujourd’hui ses résultats financiers pour 2006.

L’Aéroport international d’Ottawa a réalisé un autre record à l’égard du nombre de passagers. En tout, 3 807 756 passagers ont franchi nos portes. Grâce à la croissance au chapitre des déplacements internationaux (12 %), transfrontaliers (2,3 %) et domestiques (1,0 %), notre rendement s’est accru de 1,9 % par rapport à l’an dernier.

Les résultats financiers de l’Administration de l’aéroport étaient tout aussi positifs, le bénéfice avant la dépréciation ayant été de 10,9 millions de dollars comparativement à 9 millions de dollars en 2005. La dépréciation comptable de l’aérogare, du stationnement étagé et des autres installations a atteint 14,2 millions de dollars en 2006 par rapport à 13,4 millions de dollars en 2005. Les dépenses totales après dépréciation ont dépassé les revenus de 3,3 millions de dollars en 2006 comparativement à 4,4 millions de dollars en 2005.

« L’Administration de l’aéroport a connu en 2006 une autre année réussie, tant sur le plan de la croissance du nombre de passagers que sur le plan financier » déclare Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration. « Nos résultats financiers positifs se traduiront par des investissements soutenus dans l’aéroport et, par extension, la région ».

Revenus

En 2006, les revenus totaux ont augmenté de 5 % pour atteindre 75,8 millions de dollars, comparativement à 72.5 millions de dollars en 2005. Les revenus aéronautiques continuent de représenter la principale source de revenus pour l’Administration. En 2006, ils ont été de 6,8 % supérieurs à ceux de 2005 pour se chiffrer à 26,7 millions de dollars. Les frais d’amélioration aéroportuaire ont aussi augmenté, passant de 24,5 millions en 2005 à
24,9 millions en 2006, une hausse qui s’explique par l’augmentation du nombre de passagers. Parmi les autres sources de revenus, citons le stationnement, les concessions et la location de terrains et de locaux.

Dépenses

Les dépenses avant dépréciation sont passées de 63,5 millions de dollars en 2005 à 64,9 millions de dollars en 2006. La nouvelle politique de loyer du gouvernement du Canada a eu une incidence positive sur nos dépenses. Notre loyer a diminué de 4 % pour atteindre 12,5 millions de dollars en 2006 comparativement à 13 millions de dollars en 2005. D’autres réductions s’effectueront par phases au cours d’une période de transition s’étendant à 2010.

Dépenses en capital

En 2006, l’Administration a effectué des sorties de fonds de 18,1 millions de dollars en dépenses d’investissement pour les travaux de planification, conception, préparation de chantier et construction relatifs à la phase II du Programme d’expansion de l’aéroport, et d’encore 4,1 millions de dollars pour les dépenses d’investissement de maintien.

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale. Sa nouvelle aérogare ultramoderne a ouvert ses portes le 12 octobre 2003, et fait actuellement l’objet d’une expansion afin de répondre aux besoins découlant de l’augmentation du nombre de passagers.

-30-