Banner image - Inukshuk

Les travaux de réfection de la piste 07/25 sur le point de décoller

Date de diffusion: 
11 Mai 2012 :00ampm-abbreviation am

Le 11 mai 2012 (Ottawa) – L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa vient d’annoncer qu’elle s’apprête à entreprendre la réfection de la piste 07/25. Ces travaux, le deuxième volet d’un plan qui en compte trois, porteront sur la remise en état et le resurfaçage de cette piste de 8000 pieds et débuteront le 1er juin.

La plus récente remise en état de la piste remonte à 1994, quand Transports Canada assurait encore l’exploitation de l’aéroport avant d’en céder la responsabilité à l’Administration, créée en 1997. La piste est présentement conforme aux directives de Transports Canada, mais une fois les travaux complétés, les surpassera largement et correspondra aux normes instaurées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et à celles de la Federal Aviation Authority (FAA) aux États-Unis.

Ce projet portera sur ce qui suit :

  • Enlèvement de la couche d’asphalte en surface;
  • Remplacement des dispositifs de l’éclairage et du câblage électrique de la piste;
  • Construction d’une aire de sécurité d'extrémité de piste (RESA) à chaque extrémité de la piste;
  • Remplacement du système d’atterrissage aux instruments (ILS) de NAV CANADA;
  • Renivellement et repavage.

Durant les travaux de réfection, la piste est-ouest sera fermée à la circulation aérienne et tout le trafic commercial sera redirigé vers la piste 14/32. Les localités situées à l’est et à l’ouest de l’aéroport noteront temporairement une diminution du bruit, et celles au nord et au sud, une augmentation du bruit.

« Compte tenu de notre obligation à assurer la sécurité, il est important que nous continuions à investir dans l’infrastructure aéroportuaire », a souligné Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport. « Nous sommes conscients que ces travaux perturberont certaines activités à l’aéroport et certaines localités, mais nous veillerons à minimiser ces inconvénients autant que possible et ils seront temporaires. »

L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale.

-30-