PLUS GRAND / BIEN CONTENT

Date de diffusion: 
3 Mai 2010 :00ampm-abbreviation am
L’Administration de l’aéroport international d’Ottawa est fière d’annoncer qu’elle agrandira son stationnement étagé pour répondre aux besoins croissants de sa clientèle.

Le projet de 35 millions de dollars, que l’on amorcera cette semaine, prévoit l’ajout d’environ 850 places de stationnement à l’extrémité nord, un nouveau système d’orientation, de meilleures enseignes, un nouveau système de rampe, une nouvelle esplanade ainsi qu’un nouveau toit qui couvrira l’ensemble du stationnement étagé. De plus, les plans de conception prévoient l’ajout éventuel de 750 places supplémentaires à l’extrémité sud, selon les besoins.

Le gestionnaire des travaux de construction, PCL Constructors et le gestionnaire de projet, ZW Group, seront chargés d’assurer la réalisation du projet dans les délais établis. Ils devront également prendre les mesures nécessaires pour réduire au minimum l’incidence des travaux sur les activités de nos clients jusqu’à l’achèvement du projet en automne 2011.

« Les clients se rappelleront que le stationnement étagé a déjà été agrandi et seront peut-être surpris d’apprendre que notre croissance se poursuit » a déclaré Paul Benoit, président et chef de la direction de l’Administration de l’aéroport. « Nous croyons que l’agrandissement de nos installations constitue la meilleure et la seule solution qui s’offre à nous pour l’instant. »

« Cet agrandissement représente une bonne nouvelle non seulement pour l’aéroport mais également pour Ottawa-Gatineau », a mentionné Peter Vice, président du Conseil d’administration de l’Aéroport d’Ottawa. « La demande accrue prouve que l’économie locale se porte bien et nous serons en mesure de répondre aux besoins de notre clientèle grandissante en matière de stationnement ».


L’AAIMCO exploite l’Aéroport international d’Ottawa sans subventions du gouvernement dans le cadre d’un accord de cession de bail sur 60 ans avec Transports Canada. L’AAIMCO a pour mandat de gérer, d’exploiter et de mettre en valeur les installations et les terrains de l’aéroport pour soutenir la croissance économique de la région de la capitale nationale.

-30-